Anticipez et traitez vos problèmes de fatigue

09/04/2015
homme se tenant la tête de douleur

Maux de tête à répétition, douleurs musculaires ? Vous avez parfois des problèmes de mémoire, et vous avez déjà noté certains troubles dans votre comportement ? Voici quelques-uns des symptômes les plus fréquents d’un problème lié à la fatigue.

La fatigue nous touche tous, à un moment ou un autre de notre vie personnelle ou professionnelle. Parce qu’un événement vous mobilise, parce qu’un problème survient, parce que vous travaillez dans des conditions pénibles… Il importe d’anticiper les problèmes liés à la fatigue en identifiant rapidement le type de fatigue dont vous souffrez, afin de la combattre.

Les grands types de fatigue

On distingue plusieurs types de fatigue, avec des symptmes liés.

   1. La fatigue normale : la fatigue normale, c’est-à-dire « courante », est celle que nous connaissons le mieux. Elle survient suite à un effort physique ou à une dépense d’énergie prolongée (sport, longue journée de travail). Pour la soigner, une bonne nuit de sommeil, et ça repart !

   2. La fatigue nerveuse : c’est un peu le stade 2 de la fatigue. Elle s’installe, et touche l’humeur. On peut alors parler de stress et d’anxiété, mais aussi d’un sentiment de découragement face aux situations qui semblent complexes.

   3. La fatigue réactionnelle : plus profonde, cette forme de fatigue peut être l’expression d’une frustration ou d’une insatisfaction. Réagir de manière brutale, avoir des pulsions de colère, cela peut parfois traduire une fatigue ancrée.

Traiter les problèmes de fatigue

Il n’existe pas de remède miracle et unique contre la fatigue. Aucun traitement médicamenteux n’est adapté à 100%.  Les neuro-analeptiques et autres neuro-stimulants ne doivent être utilisés que si la fatigue à des causes organiques ou psychologies. Un avis médical est obligatoire avant de consommer ces médicaments. Il est possible d’éviter d’en arriver là en adoptant quelques réflexes au quotidien.

   > Au bureau : vous devez trouver une organisation qui vous permette d’atteindre vos objectifs, sans vous faire dériver vers le surmenage. Créez-vous un planning équilibré, en alternant les activités riches et les phases de « repos ».

   > Après le travail : pensez à faire de l’exercice ! Pas besoin de vous transformer en marathonien. Commencez par de la marche, puis pourquoi pas, de temps en temps, du vélo, de la course, de la natation. Le sport aide le corps à trouver son équilibre.

   > À la maison : apprenez à vous relaxer. Pour éviter le stress et la fatigue, vous avez besoin de phases de récupération. Non, pas la sieste ! Préférez la lecture d’un bon livre qui stimule votre cerveau, quelques respirations abdominales pour vous décrisper, ou encore un bain… pour être 100% zen !

Pour éviter la fatigue, l’équation est donc simple : il faut allier alimentation saine et exercice, tout en aménageant correctement son emploi du temps. Bon, en réalité ce n’est pas si simple, mais les efforts en valent la peine. Ne plaisantez pas avec les premiers symptômes d’une fatigue chronique. Ils cachent peut-être un mal profond et, dans ce cas, un accompagnement médical est recommandé.