Traiter la basse vision avec l’aide de sa complémentaire santé

19/08/2014
Traiter la basse vision avec l’aide de sa complémentaire santé

La basse vision, un problème qui concerne un nombre toujours croissant de personnes en France.

Liée en partie au vieillissement de la population, la multiplication des cas de handicap visuel modéré ou sévère, qui ne peuvent plus être traités par des médicaments ou des appareillages, n’est toutefois pas une fatalité. Il existe des aides qui permettent d’optimiser ses capacités visuelles, en consultant notamment des spécialistes. Votre complémentaire santé peut vous aider en couvrant une partie des frais liés aux consultations.

La basse vision et ses symptômes

La basse vision est constatée lorsqu’un patient dispose d’une acuité visuelle réduite, comprise entre 1/20 et 3/10. Le champ visuel est lui aussi réduit, inférieur ou égal à 20°. La basse vision peut prendre plusieurs formes. Le patient peut avoir une vision avec une zone opacifiée (cataracte), voir une grande zone noire en cas de dégénérescence musculaire liée à l’âge (DMLA) ou encore avoir la vision périphérique limitée (glaucome). Dans le cas de la rétinopathie diabétique, il est également possible de voir des tâches apparaitre dans le champ de vision. La basse vision est ainsi liée à plusieurs facteurs. Elle peut survenir avec le vieillissement, à cause de malformations congénitales, de diabète ou encore être due à un traitement de longue durée.

Les solutions pour vivre avec la basse vision

La basse vision ne peut pas se corriger avec des solutions traditionnelles comme l’utilisation de lunettes ou de lentilles. Qu’importe ! Il est possible de faire appel à des spécialistes. Un orthoptiste peut ainsi aider à optimiser le mouvement des yeux afin de « mieux voir », via des exercices de rééducation. Un opticien peut trouver des accessoires comme des optiques grossissantes, des loupes, afin de vous redonner une meilleure vision. Vous pouvez également solliciter un accompagnement dans votre quotidien, une aide psychologique, afin de vivre avec ces troubles.

MAPA Santé accompagne ses adhérents atteints de basse vision. Via le module Confort de sa complémentaire santé Vitalité, la MAPA vous propose un remboursement jusqu’à 250€ pour toute consultation de prévention glaucome ou cataracte par un opticien. Les spécialistes de la MAPA vous écoutent, vous conseillent et vous assistent dans vos démarches.