Remboursement de médicaments : les complémentaires santé toujours plus sollicitées

25/01/2015
Remboursement de médicaments : les complémentaires santé toujours plus sollicitées

Pour les complémentaires santé, le remboursement de médicaments est en effet la principale dépense.

Face à une part de remboursement des médicaments prise en charge par la Sécurité Sociale toujours plus faible, et une augmentation du prix constatée, les complémentaires santé sont en première ligne pour compenser les frais de pharmacie. 

Le remboursement des médicaments et l’Assurance Maladie

La prise en charge du remboursement des médicaments par la Sécurité Sociale varie en fonction de la catégorie des médicaments. C’est ce que l’on appelle le service médical rendu (SMR). Ainsi, le taux de remboursement applicable n’est pas le même pour les 14 000 médicaments actuellement éligibles.

   - Pour un SMR majeur / important, le remboursement par l’Assurance Maladie est fixé à 65 %.

   - Pour un SMR modéré, le taux de remboursement est de 30% (donc jusqu’à 70% grâce aux complémentaires santé).

   - Pour un SMR faible, seulement 15% du prix est remboursé par la Sécurité Sociale. Les médicaments avec un SMR insuffisant ne sont pas pris en charge du tout. Le remboursement de ces médicaments par les complémentaires santé dépend de votre formule.

La part toujours plus forte du remboursement de médicaments assurée par les complémentaires santé

Selon les chiffres publiés par la Caisse Nationale d'Assurance Maladie (CNAM), les remboursements de consultations chez le généraliste sont en baisse de 1,3% sur l’année 2014, tandis que le montant des remboursements de soins a dans le même temps augmenté de 3,1 %, avec en première ligne de nouveaux médicaments couteux. Dans le détail, la prise en charge des médicaments et dispositifs médicaux est en hausse de 4,9% en 2014, après une croissance de 1,1% en 2013.

Face à des dépenses de santé toujours plus élevées, les raisons d’opter pour une complémentaire ne sont plus à démontrer ! Le désengagement progressif, ou parfois radical de l’Assurance Maladie sur certaines dépenses fait supporter aux ménages le coût des soins et consultations. Sans une bonne complémentaire santé, il est aujourd’hui très compliqué de bien se soigner…