Protection solaire : pourquoi et comment prendre soin de votre peau ?

22/06/2015
Protection solaire : pourquoi et comment prendre soin de votre peau ?

Chaque été, c’est la même chose. Oui, après la grisaille et les mois d’hiver parfois rudes sous nos contrées, le manque de soleil se fait ressentir. Alors, lorsque l’astre réconfortant débarque, on veut l’embrasser et en profiter. Pourtant, les séances de bronzage à la plage, mais aussi les virées en voiture, coude à la portière, ou les déjeuners en famille au parc le dimanche midi présentent un réel danger. Comment agit le soleil ? Comment bien s’en protéger pendant vos activités extérieures ? Réponses.

Les ultraviolets, ultra-dangereux

Votre médecin, mais aussi tous les spécialistes de la peau vous le diront : l'exposition aux rayons ultraviolets (UV) peut provoquer de graves dommages. Ces dommages interviennent après une exposition prolongée, une exposition répétée, mais aussi une exposition que vous pensiez maîtriser. C’est le cas en voiture ou au bureau. Même derrière une vitre, certains UV percent et attaquent votre peau. Les premiers signes à surveiller ? Le changement de coloration de la peau. Oui, le bronzage est joli et vous donne bonne mine, mais une exposition répétée conduit à l’apparition de taches. Celles-ci persistent jusqu’à devenir permanentes et disgracieuses.

Il convient de se protéger à tout âge, et de porter un soin particulier à la protection des enfants. Nos bambins ne se soucient guère du soleil, mais celui-ci peut entraîner l’apparition de mélanomes si l’exposition est répétée dès le plus jeune âge. Sachez que des facteurs individuels entrent aussi en jeu : les antécédents familiaux, mais aussi le type de peau et le nombre de grains de beauté.

Profiter du soleil et se protéger, c’est possible

La solution n’est pas de devenir un vampire en ne sortant que la nuit. Il est tout à fait possible de jouir des plaisirs du soleil, mais d’y allier une protection de qualité. Voici quelques conseils à appliquer :

   - Choisissez vos heures d’exposition : fuyez les heures auxquelles le soleil est le plus fort et le plus haut dans le ciel (entre 12h et 16h). Les UV sont alors intenses, et donc très dangereux.

   - Bronzez à l’ombre : n’est-ce pas auprès d’un arbre, à l’ombre, que l’on fait les meilleures siestes ? Plus sérieusement, songez à vous positionner à l’ombre, notamment pour une longue période (repos, jeu de plein air, pique-nique).

   - Protégez-vous avec les bons accessoires : lunettes de soleil et chapeaux sont vos amis. Optez pour des lunettes aux normes CE, UV 400, et pour des chapeaux larges, qui couvrent le front, le visage et la nuque.

   - Ne négligez pas la crème solaire : « Je ne mets pas de crème, mais je fais attention ». Mauvaise idée ! Même avec de la crème solaire, on peut bronzer. D’ailleurs, la crème solaire est une protection, une seconde peau, mais elle n’est pas un rempart ultime. Choisissez un indice adapté à votre peau et renouvelez fréquemment l’application.

   - Evitez les expositions volontaires artificielles : une petite séance d’UV avant l’été, bonne idée ? Non ! S’exposer aux UV artificiels amplifie le risque de développer un cancer de la peau [i]. À fuir d’urgence.

Source :

[i] http://www.sante.gouv.fr/la-pratique-du-bronzage-en-cabine-par-uv-artificiels.html