Consomme-t-on trop de médicaments en France ?

29/07/2013
pile de médicaments blancs et colorés

Voilà un sujet qui divise les professionnels de santé. Consommons-nous trop de médicaments ?

Sur quels critères peut-on se baser de manière concrète, pour juger si la consommation de médicaments est aujourd'hui trop importante ? La France, souvent pointée comme une exception dans le domaine, est pourtant rentrée dans le rang depuis quelques années, et voit sa consommation de médicaments diminuer.

48 boîtes en moyenne par an par habitant

Selon l'Agence du médicament, la consommation en France est de 48 boîtes en moyenne par an et par habitant. Bien que le marché de la consommation de médicaments soit en baisse en valeur (diminution de 2% à 27 milliards d’euros), les quantités restent très élevées ! Certains domaines précis concentrent la consommation : 

  • Les antibiotiques : consommés en excès pendant des années, le recours aux antibiotiques n'est plus systématique, des campagnes de sensibilisation ayant fait leur travail.
  • Les psychotropes : une dépression ? Du mal à dormir ? Des angoisses passagères ? Le recours aux tranquillisants, neuroleptiques et autres antidépresseurs ne devrait pas être un réflexe. Pourtant, les pays développés comme la France en consomment trop !
  • Les médicaments anti-cholestérol : inadaptés à la plupart des personnes qui en consomment, ils ne remplacent pas de bonnes pratiques comme la marche, une alimentation équilibrée, et l'absence de cigarette...
  • Les médicaments contre l'ostéoporose : inutiles voire parfois dangereux, ils sont pourtant très consommés !

Les français sont-ils en meilleure santé ?

Si l'on compare la consommation de médicaments à nos voisins Européens, la moyenne française est un peu élevée. Chaque habitant de l'hexagone se procurerait en moyenne 48 boites de médicaments tous les ans, quand les Italiens en seraient à seulement 18... Sont-ils en moins bonne santé ? Vraisemblablement non.

Mais c'est dans les détails que l'on trouve les informations les plus intéressantes. Contrairement à une idée reçue, dans de nombreuses catégories de médicaments, leur consommation en France est en baisse régulière depuis 10 ans. « La consommation totale d’antibiotiques en France a diminué de 15% sur la période 2000-2011, cette baisse inclut une chute de la consommation de 22% entre 2000 et 2004, suivie d’une progression, modérée depuis 2005 » peut-on lire dans la synthèse de l’étude européenne sur la consommation de médicaments à lire ici.

La France rentre peu à peu dans la moyenne Européenne ! En effet, sur une période de 10 ans, la France affiche le taux d’évolution le plus faible. Mieux, on peut constater une modération relative de la consommation de médicaments. Le problème qui persiste ne semble donc plus être simplement la « surconsommation » de médicaments, mais les dépenses que cela induit. En effet, le recours aux génériques n'est pas encore assez développé, et certains médicaments ont vu leur prix s'envoler... augmentant la facture de l'Assurance Maladie.