Pratique : comment choisir et déclarer son médecin traitant ?

12/08/2015
Pratique : comment choisir et déclarer son médecin traitant ?

Comment choisir et déclarer votre médecin traitant ? Que risquez-vous sans médecin traitant ? Voici toutes les réponses.

En France, depuis 2005, chaque assuré social doit obligatoirement désigner le médecin traitant de son choix comme son médecin de référence. Celui-ci devient alors le médecin que vous devrez consulter en premier dans tous les cas, avant de vous rendre chez un spécialiste (sauf exceptions en cas d’urgence). C’est ce que l’on appelle le parcours de soins coordonnés. En effet, le médecin que vous avez désigné devient le « coordinateur » et joue un rôle central dans les différentes solutions qui sont mises en place pour vous soigner.

Les formalités à accomplir pour choisir son médecin traitant

La déclaration du médecin traitant est une formalité simple. Elle peut être accomplie de deux façons :

- Directement en ligne par le médecin au moment d’une consultation. Il déclare en ligne et télétransmet le formulaire correspondant à votre caisse d’Assurance Maladie.
- Par papier, si votre médecin ne peut pas déclarer par internet. Vous devez alors remplir le formulaire de choix du médecin traitant (S3704) que vous remet votre médecin. Vous pouvez aussi le demander à votre caisse d’Assurance Maladie ou le télécharger ici. À vous ensuite d’envoyer la déclaration, avec votre signature et celle du médecin retenu.

Aucune autre démarche n’est à effectuer ! Sachez que vous pouvez choisir le médecin de manière totalement libre. Il peut s’agit de votre médecin de famille ou non, d’un généraliste ou d’un spécialiste. Il doit obligatoirement vous donner son accord. Déclarer un médecin traitant est obligatoire.

Si aucun médecin traitant n’est désigné, ou si vous ne le consultez pas en premier, votre taux de remboursement sera minoré. Vous ne pourrez prétendre qu’à 30 % du tarif de la consultation, au lieu des 70% habituels.

A noter qu’aucune déclaration de médecin traitant n’est nécessaire pour les mineurs de moins de 16 ans. En revanche, les jeunes de 16 et 17 ans doivent réaliser cette déclaration, avec l’accord ou la signature de l’autorité parentale.

Nos conseils pour bien choisir son médecin traitant

Afin de faire le bon choix de médecin traitant, suivez ces quelques recommandations :

- Choisissez librement : vous pouvez désigner un médecin exerçant seul, au sein d'un cabinet, dans un centre de santé ou encore à l'hôpital. Pas de contraintes.
- Aucune limite géographique n’est fixée : réfléchissez ainsi à la localisation qui vous convient le mieux. Si vous avez déménagé et que votre médecin de famille est à des centaines de kilomètres, vous pouvez le désigner, mais attention aux cas d’urgences !

- Il est possible de changer de médecin traitant : sans aucun motif ni conditions, vous pouvez changer de médecin traitant. Pratique si la relation se passe mal ou si la personne désignée en premier ne vous convient plus.
- Choisissez un médecin qui vous connaît : cela n’est pas toujours possible, mais si un médecin vous connaît depuis plusieurs années, c’est toujours bien ! Un éloignement de votre domicile n’est peut-être pas si grave si ce médecin est celui qui vous connait le mieux. À vous de voir !