La chirurgie réfractive de l’œil, la technique et les différentes étapes

20/12/2012
Goos plan sur un oeil marron

Pour corriger les erreurs de vision comme la myopie, la presbytie, l’astigmatisme et l’hypermétropie, les chirurgiens et les spécialistes en ophtalmologie proposent à leur patient des techniques révolutionnaires qui permettent d’améliorer sensiblement leur acuité visuelle et de se passer du port de lentilles et de lunettes. Zoom sur cette intervention chirurgicale rapide et indolore.

Quel est le principe de la chirurgie réfractive ?

La chirurgie réfractive de l’œil vise à modifier la réfraction du globe oculaire. Pour cela, l’équipe médicale agit sur la cornée en utilisant diverses techniques, qui ont toutes fait leurs preuves depuis les premiers actes de chirurgie de la myopie initiés par le docteur Sviatoslav Fiodorov.

Les deux types de technologies laser les plus utilisées sont le PKR et le LASIK. Dans le cas de la photo-kéractomie réfractive (PKR), le laser agit à la surface de l’œil. Le LASIK ou Laser ASsited Instratomal Keratomileusis est plus répandu et consiste à modifier la courbure de la cornée.

Pour qui ?

Les patients âgés de plus de 18 ans et qui présentent une vision stabilisée depuis plus de douze mois peuvent être candidats à la chirurgie réfractive de l’œil. La technique est particulièrement indiquée pour celles et ceux qui ont du mal à supporter les lentilles. Les sportifs font également partie de ceux qui demandent à bénéficier de la chirurgie réfractive surtout dans le cas où le port de lunettes ou de lentilles peuvent être une source d’incident ou être un handicap dans l’exercice de leurs activités.

Quels sont les examens à faire avant l’opération?

Un rendez-vous doit être pris avec le chirurgien avant l’intervention proprement dite. Un dialogue est ainsi instauré pour que toutes les informations liées à l’acte et ses conséquences soient fournies au patient. Puis, les examens préopératoires sont effectués pour que l’équipe médicale puisse déterminer les défauts visuels, la correction en cours ainsi que l’état général du candidat à la chirurgie réfractive. Grâce à des équipements de haute technologie, l’anatomie de la cornée sera observée avec soin. Des contre-indications éventuelles seront également affirmées ou écartées durant cette phase préopératoire.

Comment l’intervention se déroule-t-elle ?

La chirurgie réfractive est effectuée en milieu hospitalier ou dans un centre médical spécialisé. En fonction de l’erreur visuelle et du bilan préopératoire, la technique cornéenne la plus adaptée va être mise en œuvre. Par exemple, en cas de myopie faible, l’épithélium cornéen qui se situe au centre est enlevé puis la courbure et la puissance de la cornée est modifiée par la technique PKR. La durée de l’intervention, qui est indolore, est très courte.