Hypertension artérielle : protégez-vous avec l’auto-diagnostic !

28/01/2016
medecin-prend-tension-arterielle

L’hypertension artérielle désigne une élévation trop importante de la pression dans les artères, même lorsque l’on est au repos.

Si la pression exercée par le sang sur la paroi des artères est trop forte, alors celles-ci risquent d’être endommagées. La circulation du sang devient alors plus compliquée avec le temps. L’hypertension artérielle peut entrainer des anomalies au niveau cérébral (et causer un accident vasculaire cérébral par exemple) mais aussi au niveau du cœur, des jambes, des reins et même des yeux. Anticipez ces troubles avec un suivi via votre médecin traitant, et grâce à l’auto-diagnostic.

Comment savoir si vous souffrez d’hypertension artérielle ?

« Dans la plupart des cas, l’hypertension artérielle est détectée par hasard lors d’un examen médical ou d’une consultation pour une autre maladie » précise l’Assurance Maladie sur son site internet. En effet, les symptômes sont très variables. Il est donc difficile de les relier à de l’hypertension artérielle lorsqu’ils surviennent. Certains maux de tête très localisés, mais aussi de simples états de fatigue, de nervosité, ou des épisodes d’insomnie peuvent être des signes avant-coureurs. Comment vérifier que vous souffrez véritablement ou non d’hypertension artérielle ? La seule solution fiable est la mesure de la pression artérielle. Celle-ci peut se faire au cabinet médical, mais aussi via le prêt d'appareil d'auto mesure tensionnelle.

Bien mesurer sa pression artérielle

Deux solutions s’offrent à vous afin de contrôler votre pression artérielle.

La mesure de la pression artérielle au cabinet médical : il suffit de se rendre chez votre médecin généraliste pour une simple consultation. Ce dernier va mesurer votre tension à deux reprises pendant la même consultation. Il prendra votre tension à chaque bras lors de la première visite. Ensuite, d’autres consultations doivent confirmer ou non une hypertension observée. Plusieurs rendez-vous doivent s’enchainer dans une période de 3 à 6 mois.

L’auto-diagnostic de la pression artérielle : autre solution, l’auto-mesure (ou auto-diagnostic). Votre médecin traitant peut vous prêter un appareil d'auto-mesure tensionnelle, que vous utiliserez alors à votre domicile. Chaque médecin peut accéder à l’un de ces appareils. Il vous le prêtera s’il juge utile de vérifier son diagnostic, sans que vous ayez à vous déplacer. Vous pourrez alors effectuer les mesures dans votre environnement habituel. Pendant 3 jours, vous devrez relever votre tension 3 fois le matin avant le petit-déjeuner, et 3 fois le soir avant le coucher. Voici quelques recommandations pour l'auto-mesure.