Quelles sont les différentes solutions pour remplacer une dent ?

30/04/2013
Quelles sont les différentes solutions pour remplacer une dent ?

Quelle technique retenir pour remplacer une ou plusieurs dents qui viennent à manquer ? Implant ou couronne dentaire, comment savoir ce qui correspond le mieux à mon problème, mais aussi à mes finances ? Voici un tour d'horizon des différentes techniques dispensées par les chirurgiens dentaires.

L'implant dentaire pour simuler une racine

L'implant désigne la partie présente dans la gencive d'une dent, la racine. Lorsque celle ci n'est plus présente, une fausse racine qui servira ensuite de support à une fausse dent, est nécessaire. C'est cette « fausse racine » qui se nomme implant. Le plus souvent, les implants sont réalisés avec une tige en titane vissée directement dans l’os. Pour mettre en place un implant dentaire, le chirurgien doit procéder (sous anesthésie locale) à une incision de la gencive. Ensuite, au niveau de l’os alvéolaire, il créé un emplacement pour accueillir l'implant. Après cicatrisation, l’implant sera alors recouvert d'une prothèse... qui peut être une couronne ou un bridge !

La couronne dentaire pour reconstituer une dent

Les couronnes dentaires s'apparentent à une « prothèse ». En effet, si vous avez une ou plusieurs dents abîmées, mais toujours présentes, une couronne peut aider à les reconstituer. La technique est simple. Une empreinte est réalisée, et la couronne est ensuite posée sur la dent pour simuler la partie absente, comme une prothèse pour certaines parties du corps. Pour avoir recours à une couronne, la partie de la dent conservée et la racine doivent toujours être présentes ! Si ce n'est pas le cas, c'est vers un implant que vous devrez vous tourner en premier, qui servira de support à la future couronne dentaire (comme nous venons de le voir précédemment).

Le bridge, un « pont » entre les dents

Les implants sont souvent proposés à des prix élevés, et également contre indiqués dans de nombreux cas de figure. Diabète, hypertension, ou encore insuffisance rénale peuvent freiner la pose d'implants. Dans ce cas, c'est souvent vers les bridges que les patients vont se tourner.

Le bridge, est comme son nom l'indique en anglais, un pont entre les dents. Le bridge ne va pas utiliser de fausse racine ou la racine existante de la dent comme un implant, mais se fixer en prenant appui sur les vraies dents situées de chaque coté. Ces dents deviennent alors des piliers. Intervention moins critique que la pose d'un implant dentaire, l'installation d'un bridge fragilise les dents alentours. En effet, pour servir de support, les dents auront dû préalablement être retaillées pour accueillir le bridge. Un bridge peut, au fil du temps, nécessiter de remplacer les dents voisines devenues trop fragiles.

Demandez conseils à votre chirurgien dentiste qui saura vous conseiller la meilleure solution selon votre problème. S'agissant de vos remboursements dentaires, vous pouvez réaliser un devis en ligne gratuit de votre futur contrat d'assurance complémentaire santé dès à présent.