La prévention des risques professionnels : le cas particuliers des fleuristes et des coiffeurs

05/10/2014
La prévention des risques professionnels : le cas particuliers des fleuristes et des coiffeurs

L’exercice d’une activité professionnelle comporte toujours des risques. Tour d'horizon des mesures de prévention pour les fleuristes et les coiffeurs.

L’exercice d’une activité professionnelle comporte toujours des risques. Au-delà des risques classiques auxquels on s’expose en étant commerçant, et en exerçant une activité dans un local, il existe des risques inhérents à chaque profession. Aujourd’hui, regardons en détail le cas de deux professions différentes, mais pourtant assez proches, car particulièrement exposées à des risques au quotidien : les fleuristes et les coiffeurs.

La prévention des risques professionnels des fleuristes

Qu’il soit exercé dans une boutique en plein centre-ville ou dans une jardinerie, ou encore dans une grande surface, le métier de fleuriste demande un savoir-faire précis. Préparer des bouquets et des compositions florales n’est que la partie visible de ce métier qui requiert une excellente connaissance des fleurs et plantes. Le fleuriste doit en effet préparer, conserver et stocker ses produits, en utilisant des produits adaptés et notamment des produits phytosanitaires. Le métier de fleuriste expose à un certain nombre de risques.

Les principaux risques professionnels du métier de fleuriste et leurs conséquences

- Les risques de coupures et de piqures ;

- Les risques allergiques et chimiques ;

- Les risques de chute et les troubles musculo-squelettiques ;

- Les risques thermiques et électriques.

La prévention des risques professionnels des coiffeurs

Les risques présents au sein d’un salon de coiffure n’égalent sans doute pas ceux de certains secteurs industriels ou du BTP, mais la gravité des risques rencontrés contraint parfois certains professionnels à abandonner leur métier. L’exposition aux affections et allergies cutanées est en effet importante car les coiffeurs manipulent des produits capillaires qui peuvent être irritants et allergisants (shampooings, teintures, produits de décoloration). Les risques de coupure, mais aussi les problèmes liés à la posture debout prolongée sont aussi légion.

Les principaux risques professionnels du métier de coiffeur et leurs conséquences

- Les risques cutanés et respiratoires ;

- Les risques de chute et les troubles musculo-squelettiques ;

- Les risques de coupures et de brûlures.

Les mesures de prévention des risques et l’écoute de la MAPA pour les fleuristes et coiffeurs

Etre fleuriste ou coiffeur… ce n’est pas la même chose ! Pourtant, comme nous venons de le voir, les deux activités possèdent des risques « communs ». Pour mieux vous protéger face à ces risques, qu’il s’agisse de couper des cheveux, de réaliser des colorations, mais aussi de préparer des bouquets ou des créations pour un mariage, la MAPA vous propose un accompagnement sur-mesure.

Face aux risques du métier de fleuriste ou de coiffeur, il existe quelques solutions simples de prévention.

L’installation du magasin et ses équipements

Il s’agit avant tout d’adapter les installations de son local, et ne pas hésiter à investir dans des solutions ergonomiques pour mieux travailler. Un poste de travail bien pensé peut limiter les risques. Pour cela, la MAPA apporte un service personnalisé. Des visites en boutique permettent de bien définir vos besoins. Connaissant les problématiques des artisans et commerçants, et les attentes des entrepreneurs qui possèdent une activité au service des personnes, la MAPA vous écoute et vous guide pour faire les bons choix en matière d’équipement et d’agencement.

L’utilisation des produits chimiques, la protection des mains et du corps

Coiffeurs comme fleuristes sont amenés à manipuler des produits à risque. Les risques allergiques et chimiques sont bien réels. Même si vous n’avez pas un terrain allergique, des règles d’hygiène strictes s’imposent pour vous et votre personnel, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. Les sources de contamination peuvent être nombreuses dans un salon de coiffure ou dans un local de fleuriste. La matière première manipulée, le matériel utilisé, mais aussi la méthode avec laquelle vous réalisez vos travaux peuvent mener à des troubles. Les conseils pratiques s’imposent : il faut se laver les mains régulièrement, éviter le port de bijoux, et porter les ongles courts. En cas de symptômes et de maladies, prenez les précautions nécessaires (port de masque, protection, pansement). Pensez à toujours avoir sous la main une  trousse contenant le matériel de premiers secours. Vous y placerez du désinfectant et des pansements, à la disposition du personnel en cas de besoin.

L’assurance commerce multirisque

Une fois que le local est aménagé, et que l’activité est lancée, c’est en souscrivant à une assurance commerce multirisque que vous pourrez bénéficier d’une couverture maximale. La MAPA propose des contrats modulables. Ceux-ci contiennent des garanties indispensables, comme la protection incendie/vol, la protection face aux incidents électriques ou au vandalisme. En complément, il est possible d’ajouter des garanties optionnelles qui peuvent s’avérer pratiques, tant pour un salon de coiffure qu’un fleuriste. Des garanties accident corporel, la possibilité de recourir à la télésurveillance, ou encore une protection juridique professionnelle peuvent faire partie de votre contrat. Pour plus de sécurité, vous pouvez aussi choisir un service de télésurveillance complet, avec un système d’alarme haute technologie dans vos locaux, et une télésurveillance en permanence.

La MAPA est la mutuelle d’assurance spécialement destinée aux professionnels, qu’ils soient commerçants ou artisans. Renseignez-vous sur les garanties proposées avec l’assurance multirisque professionnelle, et profitez d’un accompagnement personnalisé pour bien assurer votre activité. Les garanties sont pensées pour vous, et s’adaptent à votre activité.