Fini le flower power !

02/12/2013
médecine des plantes

Les Humeurs de François : Vive le pouvoir des plantes au service de notre santé.

L’O.M.S. (Organisation Mondiale de la Santé) affirme que 80 % des personnes dans le monde préfèrent la médecine par les plantes pour soigner leurs problèmes de santé. Et vous ?

Une chose est sûre ; la médecine par les plantes est la plus ancienne forme de soins de santé utilisée par l’homme. Et aujourd’hui, elle est reconnue (« OK ça marche »), acceptée (« OK, vous pouvez l’utiliser ») et appréciée (« OK, ça va vous faire du bien »), aussi bien par les médecins que par les patients.

LES PLANTES, POUR SOIGNER QUOI ?

Le traitement par les plantes couvre un large éventail de maladies et de maux : rhume, indigestion, constipation, toux, insomnie… voire même problèmes sexuels. Un signe qui ne trompe pas : au moins 30 % des prescriptions de médicaments fabriqués dans le monde contiennent des substances végétales comme principe actif.

LES PLANTES, POURQUOI CA MARCHE ?

Contrairement aux médicaments « chimiques », les plantes médicinales (c’est à dire celles qui possèdent des propriétés curatives) s’adressent subtilement à vos organes, à vos cellules et à leur mémoire. Elles agissent comme un déclencheur des capacités d’autoprotection du corps humain.

Pour autant, les plantes ne font pas tout ! Combien de charlatans disent soigner le cancer avec des plantes…

LES PLANTES, COMMENT LES UTILISER ?

Attention ! Ce n’est pas parce que vous allez voir une plante qui vous semblera « sympa » que vous devrez l’ingurgiter pour aller mieux. L’utilisation des plantes pour se soigner demande beaucoup de connaissances et de précision. L’avis d’un spécialiste est indispensable.

Prenons l’exemple de la sauge.

« Qui a de la sauge dans son jardin, ne connaît pas son médecin » nous dit le dicton populaire. Et cela est vrai car la sauge est réputée pour ses multiples propriétés : puissant antiseptique, régulateur hormonal, propriétés digestives, fortifiant... Mais voilà ; « consommée » à fortes doses, elle peut devenir toxique. De plus, du fait de son action stimulante sur l’ovulation, elle est contre-indiquée pendant la grossesse et l’allaitement ou en cas de cancer du sein. Alors, re- attention !

LES PLANTES… FAITES-VOUS PLAISIR !

Je ne terminerai pas ce dossier sans vous donner quelques conseils… qui font parfois penser aux « bons vieux » remèdes de nos grand-mères… et qui marchent… et qui sont sans risque !

  • Vous sentez l’arrivée du rhume ? Vite : une infusion de thym, de cannelle et de fleur de sureau (une cuillère à café de chaque plante dans un litre d’eau). Vous transpirerez beaucoup, vous aurez souvent envie d’uriner… et c’est pour cela que c’est efficace.
  • Vous voulez protéger votre peau ? Mélangez de l’huile de jojoba et de l’essence de géranium et appliquez cette préparation sur vos mains, votre visage, vos cheveux et vos lèvres.
  • Vous vous sentez un peu mou ? Croquez de la racine d’angélique ; c’est un fortifiant reconnu.
  • Envie de calme et de sérénité ? Le soir, mettez deux gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang dans votre cou.
 
  • Problèmes gastro-intestinaux ? Buvez une décoction de baies de myrtille séchées… et vous n’y penserez plus !

Vous le voyez ; les plantes sont vraiment nos amies… mais même avec elles, méfiez-vous de l’automédication et consultez toujours un spécialiste.