La santé des dirigeants, premier actif immatériel de l’entreprise

10/04/2017
Commerçant entrain de mettre en vitrine des pâtisseries

Amarok, 1er observatoire de la santé des dirigeants de PME, commerçants, artisans et professions libérales, estime que 10 % à 15 % des dirigeants français sont en risque de burn-out.

À lire les études menées sur le sujet, les dirigeants semblent avoir une fâcheuse tendance à délaisser leur santé personnelle au profit de la santé de leur entreprise. Gestion des équipes, pilotage du chiffre d’affaires, relation client… Ils s’activent sur tous les fronts pour « faire tourner la boutique ».  Pourtant, quand ils tombent malades, c’est toute l’entreprise et sa dynamique qui en pâtissent.

Gestion du stress : meilleur ami de la santé des dirigeants

Diriger une entreprise, quelque soit sa taille, ne laisse que peu de répit. Difficile dans ce contexte d’échapper au stress. Toutefois, il n’existe aucune obligation à le subir sans réagir. Plusieurs techniques et astuces peuvent aider à vivre avec le stress (puisque celui-ci semble indissociable de la vie d’un entrepreneur) sans pour autant qu’il génère chez le sujet les effets néfastes qu’on lui connait : fatigue morale et physique, dépression, anxiété, insomnie, etc.

Par exemple, arrêtez-vous quelques minutes en cours de journée et prenez le temps de respirer. En situation d’urgence, de conflit, obligez votre nature de fonceur à prendre du recul, laissez à votre cerveau le temps d’assimiler l’enjeu pour prendre une décision calme et rationnelle. Et pourquoi ne pas tester l’homéopathie pour vous aider à relâcher la pression ?! Enfin, accordez-vous du temps de repos.

Plus facile à dire qu’à faire quand on est avide de travail, n’est-ce pas ? Pourtant, aucune machine, y compris le corps humain, n’est faite pour fonctionner à plein régime 7 jours sur 7. Qu’en dites-vous ?...