3 conditions pour inciter votre cerveau à produire de nouveaux neurones 

10/10/2016
Enfant super fort

C'est tout récemment que les travaux de Pierre-Marie Lledo, directeur de recherche à l’institut Pasteur et au CNRS, ont abouti à un résultat étonnant : bien après l'adolescence, notre cerveau continue à produire des neurones.

Bien après l'adolescence, notre cerveau continue à produire des neurones.

Environ 1 400 par jour ! Un vaste chantier favorisé par plusieurs éléments.

Conserver un cerveau jeune, c’est possible…

… sous réserve de vous mettre en condition de neurogenèse.

Condition n°1 : respecter sa « libido sciendi », autrement dit sa soif d’apprendre et de comprendre. Le changement stimule nos cellules souches à produire de nouveaux neurones. À l’inverse, la routine endort le processus.

Condition n°2 : se préserver du trop-plein informationnel. Conservez les sources d’informations qui vous sont utiles, qui vous font comprendre, et délaissez celles qui vous font simplement savoir - vous percevez la nuance ? Solliciter et entrainer son cerveau, oui, mais avec les bons stimuli.

Condition n°3 : réduire le stress. Qu’on se le dise, c'est bien en mettant son corps à l'effort, tout en relâchant son cerveau et son mental, que la neurogenèse se fait le plus aisément. Durant l’exercice physique, nous libérons tout simplement une protéine au doux nom de BDNF, qui stimule la croissance de nos cellules grises. S’il en fallait une de plus, voilà encore une bonne raison de se (re)mettre au sport.

Et pour terminer votre cure de jouvence neuronale, cultivez vos liens sociaux. Rencontrez, échangez. Une vie sociale active favorise le maintien de nos performances cognitives.