Pourquoi tu pleures ? C’est le printemps !

30/05/2014
Pourquoi tu pleures ? C’est le printemps !

La recherche progresse...

A l’heure où les premières chaleurs du printemps réjouissent la plupart d’entre nous, certains (entre 10 et 20% de la population française selon le Réseau national de Surveillance aérobiologique), au contraire, se préparent à quelques semaines de dur combat contre les attaques polliniques. Nez bouché, éternuements, écoulement nasal continu et conjonctivite … Effectivement, il n’y a pas de quoi se réjouir quand on est sujet au rhume des foins. En langage médical, comprenez une rhinite allergique saisonnière.  

Bonne nouvelle pour les pollenophobes, les chercheurs de l’université d’Aarhus (Danemark) viennent de mettre au point un prototype de filtre nasal, le Rhinix. De la taille d’une lentille de contact, le dispositif s’insère dans les deux narines afin de bloquer les particules allergisantes présentes dans l’air, tout en permettant au patient de respirer par le nez. Testé face à un placebo, le Rhinix soulage les patients des symptômes allergiques classiques, tout en offrant un confort d’utilisation « acceptable ». Bon, ce n’est pas encore le saint Graal, mais demain peut-être ! De nouveaux tests sont à l’ordre du jour, et il faudra sans doute quelques années de patience avant de pourvoir se procurer le produit.