4 jeunes sur 10 souffrent de fatigue visuelle

23/11/2017
Jeune fille devant un écran

Les chiffres du baromètre 2017 de la santé visuelle sont clairs : augmentation des troubles de la vue, plus grandes difficultés à voir de loin, des yeux qui fatiguent plus vite…

Un chiffre qui a quasiment doublé entre 2012 et 2017

Il y a seulement 1 an, moins de 30 % des 16-24 ans souffraient de myopie (vision floue de loin). En 2017, ils sont plus de 40 %.

Pourquoi une telle dégradation de la vue chez les 16-24 ans ?

Télévision, smartphone, tablette, ordinateur... Les écrans occupent les yeux de nos 16-24 ans près de 10 heures chaque jour. Une population jeune, plus friande d’activités sur écran que la moyenne française. Conséquences de ces comportements répétés ? La vue de près est très (trop) souvent sollicitée, induisant une fatigue visuelle de plus en plus répandue ; tandis que la vue de loin est de moins en moins exercée, d’où des cas de myopie plus nombreux.

Prévention, la meilleure amie de votre vue

Nous en avons tous conscience, jeunes ou moins jeunes, nous passons de plus en plus de temps les yeux rivés sur un écran, avec des incidences non négligeables sur notre confort voire vos capacités visuelles. Illustration : en 2017, 1 Français sur 3 indiquait avoir ressenti des symptômes de « fatigue visuelle », un chiffre, lui aussi, en augmentation.

Au regard des nombreux chiffres témoignant d’une dégradation générale de notre vue, il semble essentiel de changer rapidement nos habitudes. Tout simplement regarder au loin régulièrement pour permettre à nos yeux de « faire une pause ».

Bonne nouvelle, prendre l’air 1 minute entre deux parties de Candy Crush suffisent à soulager vos yeux ! :-)

Baromètre 2017 de la santé visuelle réalisé par Opinion Way pour l’AsnaV (Association nationale pour l’amélioration de la vue).