Combinaison de médicaments : le mystère sur « l’effet cocktail » s’éclaircit

17/09/2015
pile-de-comprimes-en-plaquettes

Près de 150.000 composés chimiques, présents dans certains médicaments ou dans notre alimentation, peuvent avoir un effet inattendu voir néfaste sur notre santé si ils sont combinés.

Les dangers de la combinaison de médicaments

Pris séparément, le comprimé X et le cachet Y sont parfaitement inoffensifs. Plus même, ils vous soignent. Mais soumettez votre corps à ces deux bienfaiteurs simultanément, et vous obtenez une combinaison de molécules toxiques pour votre organisme. C’est ce que l’on appelle « l’effet cocktail ». Augmentation de la tension artérielle, ulcère, hémorragie… voici quelques-uns des risques évoqués. D'autant plus que les français consomment plus de médicaments que la moyenne européenne. Mais jusqu’ici, ce phénomène n’avait pas été prouvé. 

Une avancée pour notre santé

La revue britannique Nature Communication a révélé, il y a quelques jours, les résultats d’une étude menée par l’Inserm et le CNRS de Montpellier. Dans le viseur des chercheurs : les mécanismes d’actions du fameux « effet cocktail ». Ceux-ci ont passé une cinquantaine de composés chimiques au crible et testé 780 combinaisons. Un des résultats les plus probants a été observé lors de l’association d’une hormone présente dans les contraceptifs féminins et d’un pesticide – une substance aujourd’hui interdite mais possédant une forte persistance dans l’organisme humain. Résultat : un effet de synergie entrainant une démultiplication de l’effet toxique. William Bourguet, coordinateur de cette étude, compte très prochainement s’attaquer à près de 1.600 médicaments courants. L’objectif ? Estimer leur contribution à un éventuel « effet cocktail » nocif.