Mieux qu’un antidouleur, un ami

Deux amis dans un magasin de prêt à porter entrain d'essayer des bonnets.

Amitié : sentiment d’affection entre deux personnes, sympathie qu’une personne témoigne à une autre, bienveillance, gentillesse, courtoisie chaleureuse… et, désormais, gardienne de votre bonne santé !

Votre santé dopée par vos proches

Adossez-vous à un mur et pliez les genoux à 90 degrés. Que se passe-t-il ?

C’est le test que deux psychologues de l'université d'Oxford ont mené auprès de cent étudiants égaux sur le plan de la condition physique. Ceux ayant tenus la position le plus longtemps s’avèrent avoir les cercles d’amis les plus larges. À l’inverse, les individus solitaires ont ressenti plus vite et plus intensément la douleur musculaire induite par l’exercice.

S’appuyant sur ce constat, les deux scientifiques ont démontré que profiter de contacts amicaux solides et réguliers augmentait le taux d'endorphines. Des effets antalgiques et euphorisants équivalents à ceux induits par des opiacés. 

En plus d’atténuer la douleur physique, la socialisation réduirait, entre autres, les risques d’infection urinaire et le taux d'hormones du stress dans le sang. Bref… pour ceux qui hésitaient à passer à l’action, vous avez désormais une vraie bonne raison d’organiser un barbecue entre amis ce week-end.