Dites non à la « gueule de bois » !

17/12/2012
mal de tête

Une soirée arrosée, le lendemain est souvent difficile.

Aïe ! Bouche très sèche, piste d’atterrissage dans la tête, estomac très lourd… voilà ce qu’on appelle la « gueule de bois », et qui est principalement due à une absorption excessive d’alcool.

Comment faire le lendemain d’une « gueule de bois » ?

L’alcool augmente l’acidité dans l’organisme et est extrêmement déshydratant. La réhydratation de votre organisme passe donc par l’eau. Alors buvez, buvez… même si l’eau n’est ni un médicament ni une recette miracle.

Autres « trucs » : prendre un petit-déjeuner riche en glucides, boire de l’eau tiède avec une cuillérée de miel. Et surtout vous reposer, sans oublier l’aspirine en cas de mal de tête persistant. En revanche, le café ne fait rien à l’affaire parce qu’il est déshydratant, comme l’alcool.

Mieux, comment l’éviter…

Boire avec modération ; cette règle d’or reste la seule règle efficace ! Et pendant votre repas ou votre fête, la bonne idée est d’alterner verre d’eau et verre d’alcool ; l’eau pour étancher votre soif, l’alcool pour prendre du plaisir avec modération. De plus, ne consommez pas d'alcool sans manger ; les repas riches en matières grasses ralentissent l'absorption de l'alcool.